Warum

Don Quichotte tome 1

de
Prix : 20,00 €
Pages : 144
Couleur
ISBN : 9782365350617


Résumé

Il ne sera pas dit que l’âge d’or des chevaliers errants soit révolu.

Car voici que, sorti des livres de chevaleries qu’il collectionne, un fier hildalgo se dresse, certes plus tout jeune, mais plein de vaillance qui part sur les routes pour rendre la justice, libérer les princesses et affronter mécréants, monstres, géants et nécromanciens.

Cet homme, c’est Don Quichotte, secondé par son voisin et désormais fidèle écuyer, Sancho Panza.

Qu’importe s’il est seul à voir l’adversité où elle ne se trouve pas, Don Quichotte fera triompher l’aventure et l’imagination, au risque de prendre quelques coups au passage.

Face aux travers du monde moderne, Don Quichotte apporte un idéal d’humanité, plein d’amour, de rêve et, surtout, de rire.

Rob Davis signe une adaptation magistrale du chef-d’œuvre de Cervantès, à mi-chemin entre épique et comique, qui garde toute la folie du roman, la truculence des dialogues et la drôlerie des personnages.

En sélection pour les Eisner Awards 2014

L'Humanité :  Rob Davis ne se contente pas d'illustrer il donnel'envie de se plonger dans l'œuvre originale.
Midi Libre : « L'auteur britannique donne un élan savoureux, souvent teinté d'humour, aux aventures d'un chevalier en quête de défis. Il y a de l'humour, de l'action et le sentiment de redécouvrir le héros et son histoire. »

 Dernières Nouvelles d’Alsace  : «Le graphisme très en verve de Rob Davis restitue fidèlement
le propos drôle et mélancolique de Cervantes. »

Canal BD Magazine : « Fidèle adaptation d’un récit à tiroirs, à la fois drôle et mordant, s’appuyant sur un graphisme épatant. »

Chronikart :« S’il y a beaucoup d’adaptations de Don Quichotte, il en est une qu’il ne faut pas rater : celle de Rob Davis évidemment. »

Spirou :
« Ce récit de voyage décalé n’a pas pris une ride » 

Midi Libre : « L'auteur britannique donne un élan savoureux, souvent teinté d'humour, aux aventures d'un chevalier en quête de défis. Il y a de l'humour, de l'actionet le sentiment de redécouvrir le héros et son histoire. »

Avis des bulles : «Rob Davis dépoussière littéralement sans l'altérer cette pièce
maîtresse de la littérature et la rend accessible à tous grâce à un graphisme sobre mais virtuose, une compréhension totale du potentiel humoristique du personnage ainsi qu'une certaine capacité, par son simple découpage, à mettre en exergue les grandes thématiques del'œuvre telles que la lutte des classes, la connaissance, l'amour, la foi, l'idéal ou encore la condition des femmes.
»

DBD « Une adaptation fidèle et réjouissante »

CASEMATE « Chaque case pétille de vie »

CANAL BD MAGAZINE « Cette adaptation fidèle permet de mettre en lumière la richesse d’un récit à tiroirs, à la fois drôle et mordant, en s’appuyant sur un graphisme épatant ».

20 MINUTES « Le travail d’adaptation de Rob Davis est admirable, en ce qu’il respecte la forme et l’esprit profondément vaudevillesque de l’aoeuvre originale. »


Sandra de BD fugue Nice
« Pour tous ceux qui comme moi n'ont jamais eu le courage de lire les quelques 1000 pages de Don Quichotte de Cervantes voici l'adaptation qu'il vous faut.
Le récit virevolte, c'est drôle, absurde. Le dessin est aussi énergique que son héros. Les aplats de couleurs expriment habilement la tonalité des sentiments. Tout bonnement réjouissant !
Et c'est à regret que l'on pense au Don Quichotte avorté de Terry Gilliam... »

Thierry de BD fugue Annecy
« Aurions-nous ici l'adaptation parfaite de ce texte hors du commun ? Celle qu'Orson Welles n'a pu réaliser ? Impeccablement écrite, cocasse, et annoncée complète : une merveille ! »

Gaëlle de BD fugue Annecy
« Difficile d'aborder un tel mythe sans s'embourber ! Rob Davis offre un Quichotte dans lequel on retrouve la truculence d'origine décalée par l'utilisation d'un langage moderne. Ce Quichotte est pimpant et fou à souhait. Les chapitres s'enchaînent sans nous laisser de répit, les couleurs chatoyantes de la Mancha nous ébahissent. Un album attachant à propos d'un grand idéaliste (à cheval). »

Case Départ : "Rob Davis n’a pas besoin d’en rajouter, tant le texte originel est d’une grande drôlerie. S’il modernise le roman par un formidable trait, il suit pas à pas l’écrit de Cervantès. Tout y est : les rencontres amenant des combats, suivies de défaites mémorables, mais aussi les luttes contres les ennemis imaginaires et surréalistes, des dialogues truculents, les quiproquos ou les scènes cocasses."

Cathia Engelbach sur LeMonde.fr

Les autres livres de Rob Davis :


Pour ceux qui aiment :