Warum

Rouen par cent chemins différents

de
Prix : 16,00 €
Pages : 136
Noir & Blanc
ISBN : 9782365353069
Date de sortie : Mercredi 29 Aout 2018



Résumé

 Visitez Rouen avec le meilleur des guides possibles : un auteur de bd qui déteste passer deux fois par le même trajet.


L’Autobio est un art parfois douloureux... Manu est auteur de BD. Il vit à Rouen et il est en train de terminer son premier album, qui raconte un séjour à Rotterdam, avec son amoureuse.

Le jour il est bibliothécaire, le soir, il dessine. Tout devrait être pour le mieux, dans le meilleur des mondes sauf que… Il vient de se faire plaquer.

Pas pratique quand on écrit sur son histoire d’amour.

Et pour ne rien arranger, il déteste la routine et développe un TOC pas possible : tous les jours, il doit changer de trajet.

En zigzaguant, à cloche-pied, à l’envers ou en guidant des touristes, Manu explore les cent chemins imaginaires qui relient son appartement à la bibliothéque municipal.

Tout en tentant, au passage, d’oublier son amour perdu et de finir son album.

Un album qui parle de rupture, des affres de la création et des infinis moyens de se perdre et de se retrouver dans la capitale normande.

Tendance Ouest : " si l'auteur choisit comme sujet une personne qui cherche son chemin en évitant de prendre deux fois la même route, c'est pour le plaisir de dépeindre sa ville sous toutes ses coutures"

Retiko : Emmanuel Lemaire L'homme qui dessinait des villes qui commencent par « ro ».

Paris-Normandie.fr : un récit quotidien qui se passe toujours au même moment de la journée - le matin du lever jusqu’à l’arrivée à son poste de travail - avec une personne angoissée par la routine et qui ne prend jamais le même chemin pour se rendre à son travail. Un album où on ne s’ennuie pas tant l’humour y a sa place.

France Bleu : Découvrez Rouen grâce à Emmanuel Lemaire et découvrez Emmanuel Lemaire en parcourant les rues de Rouen.

Guillaume Garcia Morca sur PLANETE BD : beaucoup d’humour et d’autodérision dans cet album. Les personnages rencontrés sont aussi loufoques que le personnage principal, entre un libraire moqueur, un retraité aigri accompagné de son teckel et un jeune banlieusard en voie d’insertion dans le travail... Artistiquement, l’ouvrage est un crayonné en noir et blanc très joliment exécuté. On appréciera le coup de crayon et les jolies perspectives des paysages urbains traversés par l’auteur.

Bodoï : Chronique d’une déception amoureuse, Rouen par cent chemins différents décrit aussi la création et ses affres avec pour décor l’image d’une ville sans cesse renouvelée, bien que coincée entre la Seine, un vieux centre historique à pans de bois et l’ouest plus moderne. Avec pour résultat une psychogéographie délicate, née d’une ambiance inédite. Chaque page, avec ses compositions calculées mais sobres, ses perspectives urbaines et ses petites astuces visuelles, invite à la flânerie pour emprunter des chemins de traverse. C’est drôle, touchant et plein d’humilité.

Tendance Ouest : Cent pour cent Rouen. Empruntant à nouveau la forme du récit autobiographique le Rouennais nous emmène dans son sillage à la redécouverte de notre ville animée par un toc qui l'empêche de prendre deux fois le même chemin pour se rendre de chez lui à son travail. De rencontres improbables en improbables ruses pour combattre la routine, ce nouvel opus séduit par son style enlevé, son degré de poésie et d'humour et l'amour qu'Emmanuel voue à sa ville.

Pour ceux qui aiment :