Warum

Bienvenue

Bonjour, vous êtes bien dans le magnifique nouvel appartement des éditions WARUM.

ATTENTION, si vous cherchez les auteurs ou les livres VRAOUM, il vous faut désormais vous rendre sur le site www.vraoum.eu



Notre actualité

Sélections Angoumoisines

Mardi 05 Decembre 2017, par wandrille
Ce Jeudi 30 novembre, le Festival d’Angoulême a révélé les sélections pour les prix de l’édition 2018.Et là, ô divine surprise, Warum, n’a pas un, pas deux, mais TROIS albums en sélection, ce qui est tout de même pas mal, on en conviendra, surtout pour deux auteurs, dont c’est le premier livre !
 
SELECTION - Compétition officielle
BANGALORE de Simon Lamouret
 

 

Le très beau BANGALORE raconte, en 24 histoires, une par heure du jour, la mégalopole indienne où Simon Lamouret a vécu quatre ans. Cet ouvrage n’en sera pas à son premier prix, puisqu’il il a gagné la semaine dernière le prix découverte écureuil 2017 au festival D’Audincourt.

 

Alors pourquoi pas un Fauve à Angoulême ?

 

 



SELECTION - Prix jeunesse
L'écorce des choses de Cécile Bidault 



Ce magnifique ouvrage quasiment muet raconte la vie d’une petite fille sourde dans les années 70. La presse a déjà consacrée ce chef d’œuvre de poésie et de douceur.

Sa toute jeune autrice, 3 fois lauréate du prix de la BD scolaire à Angoulême, et premier prix du Carnet de Voyage en 2015 de L’APAJ, s’affirme maintenant chez les grands avec ce premier livre. 
 


 


SELECTION - Prix des Lycées - Prix polar SNCF
Tu sais ce qu'on raconte de Gilles Rochier & Daniel Casanave

 
Last but not least, Tu Sais ce qu’on raconte de Gilles Rochier et Daniel Casanave, fait l’objet d’une double sélection : le prix des Lycées et le prestigieux Prix Polar SNCF.  Cet inventif exercice de style raconte, par le biais de la rumeur, un drame provincial. Véritable tour de force narratif, l’album a remporté le prix BD adulte 2017 des médiathèques de Loire Atlantique. Par ailleurs, le scénariste, Gilles Rochier, prix Révélation à Angoulême en 2012 avec Ta Mère La Pute (Six pieds sous terre édition) aura cette année les honneurs d’une exposition personnelle FAUT TENIR LE TERRAIN.