Warum

Mark Hendriks


 Mark Hendriks a étudié l’art à l’Académie Minerva, aux Pays-Bas.

Il en sort diplômé en 1997 et s’installe à Amsterdam pour faire de la bande dessinée au sein du Studio De Zwarte Handel.

Dès 1991, son travail est publié dans des magazines comme Incognito et Zone 5300.

En 1994, il crée sa première histoire, Tomoyo, sur une actrice porno japonaise. Les albums de Hong Kong Love Story et Ikayaki sont lauréats du prix du meilleuralbum de l’année aux Pays-Bas.

Le travail de Mark Hendriks s’est exporté grâce à des publications dans Comix 2000 ou au sein du magazine suisse Stripburger.

On peut aussi le trouver en France traduitpar La Cafetière. Dans Les sentiers du Nirvana, il peint à grands coups d’un pinceau virtuose un Himalaya partagé entre réalisme et fantasme, modernité et superstition.